Faut-il acheter un HTC EVO 4G ? Les ‘pour’ et les ‘contre’ du prochain smartphone Android

[ 7 ] Commentaires
Share

Oubliez le Nexus One, Google a perdu son pari marketing et son “iPhone killer” s’est révélé bien inoffensif. Non, le prochain smartphone Android qui marquera son temps est probablement le HTC Evo 4G. C’est le premier smartphone Android a être équipé de la 4G. Il est annoncé pour le 4 juin chez Sprint et ses caractéristiques sont plus que prometteuses : il inclut presque tous ce que vous aimeriez trouver dans un smartphone (la 4G, une double caméra, une sortie HDMI, un récepteur radio…).

Mais, on peut tout de même s’interroger sur la qualité réelle de l’expérience utilisateur que ce « super » smartphone nous promet. Avant de s’emballer et de piaffer d’impatience jusqu’à 4 juin, il est toujours bon de passer en revue les plus et les moins de toute nouveauté.

Lorsque le HTC Evo 4G a fait sa première apparition à la conférence CTIA (qui a lieu en début d’année), il semblait déjà être le système Android le plus abouti. En effet, non content d’intégrer la 4G, ce smartphone est un vrai concentré de technologie, auquel les « geeks » ne pouvaient pas rester indifférents. Mais la réalité (notamment celle des coûts) a vite pointé le bout de son nez, tant il semblait impossible qu’un petit bijou pareil puisse ne pas être cher. Or le HTC Evo n’est en effet pas cher (enfin le terme juste serait pas si cher).

Rappel des caractéristiques (elles constituent la quasi intégralité des pours) :

  • 4G (via le WiMAX)
  • Un processeur Snapdragon 1 GHz
  • Une mémoire embarquée d’1 Go
  • 512 MB de RAM
  • Le Wi-Fi
  • Un écran de 4,3 pouces
  • Un port microSD
  • Un capteur vidéo 720p
  • Une sortie HDMI
  • Un appareil photo de 8.0 megapixels
  • Un appareil photo de 1.3 megapixels sur le devant de l’appareil
  • Possibilité de trasnformer le smartphone en hotspot pour 8 autres smartphones (fonctionnalité qui viendra en standard sur Android 2.2 Froyo)
  • Le partage de vidéo via Qik
  • Un tuner FM
  • L’ accès à l’Android Market et à ses quelques 30,000 applications
  • Les applications de Sprint (Sprint TV, NASCAR Sprint Cup Mobile)
  • Un GPS, un compas, et un détecteur de mouvement et de proximité
  • Le choix de tenter l’expérience utilisateur HTC Sense ou de s’en tenir à celle d’Android

Les moins :

En ce qui concerne les caractéristiques du téléphone, il n’y a pas grand chose à redire. Certains pensent que le pied qui vous permet de poser le smartphone pour regarder un film, est un point de fragilité, jugé inutile. Cependant la fragilité reste à prouver, et en ce qui concerne l’utilité cela relève à mon sens de la perception de chacun. Et puis même : si le pied se casse, cela reste un élément non crucial pour la robustesse globale de l’appareil. C’est un élément supplémentaire et non-indispensable, donc le fait d’être cassé ne change pas beaucoup la donne.

D’autres se réjouissent de la possibilité de lire du Flash (surtout que Flash viendra en standard avec Android 2.2 Froyo), ce qui permettrait d’enfin vivre une expérience de navigation sans compromis. Dans le même temps certains pensent que c’est la batterie qui va en prendre un coup, diminuant ainsi sa durée.

Cependant le moins le plus flagrant pour le HTC Evo est la politique de tarification choisi par le distributeur Sprint (sortie le 4 juin). Ces derniers ont en effet choisit de certes vendre le smartphone à un prix intéressant (199,99$ pour un engagement de 2 ans), mais de faire payer un certain prix ses services à ses abonnés.

Alors vaut-il le coup, ce HTC EVO ?

Étant donné les coûts que ce smartphone engendre, il est maintenant assez incertain que le HTC Evo représente une bonne opportunité pour qui veut utiliser pleinement son smartphone. Le Evo propose des fonctionnalités extraordinaires, mais elles sont loin d’être bon marché. Ce défaut touche l’ensemble des smartphones sans distinction de marque.

En conclusion on peut donc dire que le HTC Evo semble être un excellent smartphone, ouvrant sur de nouvelles possibilités, qui malheureusement resteront (dans un premier temps) réservées aux personnes qui auront les moyens de payer une grosse facture de téléphone.

Ce billet est une traduction personnelle d’un billet paru sur ReadWriteWeb.

Vous serez peut-être intéressé :

7 commentaires sur ce billet

  1. Brian dit :

    Pour moi le plus gros « moins », c’est que c’est un terminal CDMA, donc pas d’emplacement carte SIM donc pas utilisable en France, donc inutile pour nous =p

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Brian: C’est vrai, mais je fais confiance aux opérateurs français pour s’adapter au CDMA (quand il faut vendre…). Mais c’est vrai qu’ils n’ont toujours pas fait d’annonce sur le sujet…

    RépondreRépondre
  3. counter07 dit :

    @Louis:

    Non impossible car le CDMA est un reseau proprietaire ey non disponible en france comme le dit si bien Brian cet evo 4g ne marchera pas en france,peut etre d ici 2 ou 3 ans mais rien n est prevu

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    @counter07: A l’heure actuelle tu as le HTC Desire HD qui est l’équivalent non ?

    RépondreRépondre
  5. counter07 dit :

    @Louis:

    tOUT A FAIT mais avec des caracteristique moindre,je l ai et j en suis satisfait mais si comme l EVO 4G il y acait prise hdmi…etc ca serais le portable parfait ( pour moi) mais le htc desire hd ou htc ace est tres bien et la video en 720p m a bluffe.

    RépondreRépondre
  6. counter07 dit :

    Je pense pas que l EVO 4G sort un jour en france vraiment domage et domegeable si quelqu un a des infos…
    bRIAN

    RépondreRépondre
  7. Hamdi Ammari dit :

    j’arrive pas à trouver la place de la carte sim sur mon portable  » htc 4g » ? avez vous une solution,puisque je suis de la tunisie ?

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *