Avec Gianduia, Apple vise Flash et Silverlight, mais aussi GWT

[ 4 ] Commentaires
Share

Apple a à nouveau lancé un pavé dans la mare en annonçant la création de Gianduia, un framework Javascript Client, qui aura pour but de concurrencer en fonctionnalité les players Flash D’adobe et Silverlight de Microsoft, à cela près qu’il ne nécessitera aucune installation de plugin chez le client. Or, c’était une des critiques qui étaient tout le temps formulées à l’égard de ces deux plugins, dans la mesure où le client n’est pas toujours équipé, que le plugin n’est pas forcément compatible avec son navigateur, son système d’exploitation etc.

Le framework s’appelle Giandula, en référence au chocolat italien aux noisettes, ce notamment car, d’après le développeur Apple Jonathan « Wolf » Rentzsch, Gianduia sera « essentiellement coté navigateur en Cocoa + WebObjects, écrit en Javascript par des gens qui ne le détestent pas » (non-js-haters).

D’après PCmag, le framework n’était pas perçu à ses débuts comme un Flash-killer lorsqu’il a été débuté l’année dernière. D’ailleurs, l’objectif de pouvoir réaliser des applications riches en Javascript est le même que celui des framework Javascript OpenSource que sont SproutCore et Cappucino (qu’Apple utilise pour ses services MobileMe et iWork.com).

D’après ce que j’ai compris des articles que j’ai lu, le framework permettrait d’écrire des applications riches en Cocoa (le même langage que celui utilisé pour écrire les applications iPhone), et les transformerait en Javascript, ce qui permettrait d’avoir une entrée Cocoa et une sortie « libre » Javascript et n’ayant pas besoin de plugin supplémentaire.

Ce qui milite pour cette solution, c’est que les moteurs Javascript sont de plus en plus puissants, et donc que potentiellement la vitesse atteinte et la fluidité des applications produites pourrait être comparable à ce qui se fait avec Flash ou Silverlight.

Je rappelle au passage que la transformation d’application écrites dans un langage objet vers du Javascript existent déjà, notamment via les framework SproutCore et Capuccino dont j’ai parlé ci-dessus, mais surtout via le framework GWT de Google, qui permet d’écrire une application en Java, et d’en sortir une application en Javascript, fonctionnant dans le navigateur, et n’ayant besoin d’aucun plugin supplémentaire.

Ainsi, et c’est que je n’ai pas vu sur les sites de journalistes institutionnels, je crois qu’avec Gianduia, Apple vise d’abord Flash et Silverlight, mais aussi GWT de Google, a plus long terme.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *