Google prend désormais en compte la rapidité d’affichage d’un site dans le calcul du PageRank

[ 13 ] Commentaires
Share

Le blog officiel de Google Pour les Webmasters a annoncé il y a peu que Google avait rajouté un nouveau critère à son algorithme de référencement de sites web. Il s’agit de la vitesse d’affichage du site. A partir de maintenant les webmaster devront donc prendre en compte ce paramètre s’ils veulent être bien référencé par le moteur de recherche.Pour le moment peu d’informations a filtré sur cette innovation. Nous savons juste qu’elle a été mise en place quelques semaines auparavant sur le domaine Google.com et pour les recherches faites dans la langue de Shakespeare.

Cela change-t-il vraiment les choses ?

D’après Google, qui est seul en mesure aujourd’hui de faire cette analyse, les résultats des recherches ne seraient altérés que d’1% au maximum. Alors dit comme ça, on peut penser que cela représente bien peu, et en même temps ça commence à avoir un impact, car c’est tout de même une recherche sur 100 qui se trouve modifiée par la prise en compte du temps d’affichage du site web. Est-ce pour le mieux, je pense que nous n’avons encore pas assez de recul pour pouvoir se prononcer de manière objective. Ceci dit, on peut déjà se faire la remarque suivante : est-ce que la qualité du contenu dépend de la compétence technique du webmaster, qui aura su optimiser le temps de chargement de son site ?

Edit de Caroline : Pour ma part, je ne suis pas convaincue que compétences techniques aillent toujours de paire avec qualité de contenu, même si dans le cas des sujets orientés technique on augmente la probabilité d’allier ces deux compétences.

Edit de Louis : Je pense que de toute façon, le 1% altéré par la rapidité du site permet de départager les résultats équivalents. En clair, si Google a deux résultats de valeur a peu près équivalente, il donnera en premier celui qui est le plus rapide.

Cette modification pose d’autre part d’autres questions, qui restent encore aujourd’hui sans réponses. On peut se demander en effet quel est l’impact d’une telle modification pour les sites de photos comme FlickR, ou encore les sites de gaming… Et puis enfin où et comment (sur quels critères) positionner le niveau de performance acceptable d’un site ?

Quoiqu’il en soit le blog donne aux lecteurs et webmasters des liens dont l’objet est de permettre à tous possesseur de site web d’évaluer les performances de son site, pour ensuite pouvoir l’optimiser.

Ce billet est une traduction libre d’un billet paru sur Ghacks.

Vous serez peut-être intéressé :

13 commentaires sur ce billet

  1. dcddtc dit :

    C’est bizarre de faire du trafic sur le contenu d’un autre site (même si c’est une traduction) ? Plus rapide, faire une traduction google 😉

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @dcddtc: Non, pour plusieurs raisons.

    1. La large majorité des blogueurs français qui font de la « news » ne font rien d’autre que de se recopier entre eux, ou bien de résumer les propos d’un blog anglophone. Ici, on joue la carte de l’honnêteté, et plutôt que de dire qu’on a trouvé l’info ailleurs, on préfère faire une traduction la plus propre possible (donc pas une traduction Google), en citant clairement la source, et en disant clairement d’où viennent les réflexions tenues (quitte à rajouter des « Edit » personnels).

    2. En ce qui concerne le trafic, ce ne sont malheureusement pas les articles comme ceux-ci qui rapportent le plus de trafic (et de loin).

    RépondreRépondre
  3. dcddtc dit :

    Bah en fait les autres blogueurs, je les évite. Ce que j’aime dans un blog, c’est l’avis perso et rien d’autre. Honnêtement, c’est du réchauffé que google aime les sites rapides (2 semaines environ). Ce qui m’a surpris c’est la reprise de l’image comme sur la source de l’article.

    Mais ton blog est pas mal à lire 😉

    RépondreRépondre
  4. ®om dit :

    C’est plutôt une mauvaise chose d’après moi : c’est une manière détournée d’augmenter le score des serveurs « centralisés »… comme ceux de Google. Ceux qui hébergent « chez eux » seront pénalisés par rapport aux architectures des fermes de serveurs.

    Et la centralisation, c’est l’ennemi d’Internet.

    Pourtant, le rank devrait mesurer la pertinence d’une information, pas les quelques millisecondes qu’il faut pour y accéder.

    RépondreRépondre
  5. Louis dit :

    @dcddtc: Tiens, si ça t’intéresses, j’ai mis à jour l’image avec des infos personnelles 🙂

    @®om: Ce que je disais ce matin à Caroline, c’est que : effectivement la vitesse d’un site est un élément vraiment moins important que la qualité du contenu (par rapport à la recherche effectuée), mais pour une qualité égale (ou extrêmement proche) sur deux résultats, la rapidité peut être un élément supplémentaire pour départager (d’où seulement 1% d’impact sur le ranking).

    RépondreRépondre
  6. jojo dit :

    Si on la joue un peu naïvement, on trouve un avantage certain : ce type de mesures peut amener les webmasters à faire un peu plus attention à optimiser leurs sites web. C’est un peu triste comme levier, mais si désormais tout le monde se dit « ok, je vais faire gaffe à ma structure, je veux apparaitre dans google », bah, l’utilisateur y gagne.

    Après, de toute manière, je trouve le pagerank de Google trop suggestif pour être pertinent. On s’est juste habitué à envoyer les requêtes comme il faut pour sortir les résultats escomptés, ce qui nous donne une impression d’efficacité.

    RépondreRépondre
  7. Thomas SOUDAZ dit :

    Je m’excuse d’avance pour ce petit chipotage, mais le titre pourrait porter à confusion, en fait le « PageRank » ou « Toolbar PageRank » n’a absolument rien à voir avec la vitesse de chargement 🙂

    RépondreRépondre
  8. Louis dit :

    @Thomas SOUDAZ: Tu peux en dire plus ? Je suis intéressé.

    Google dit d’ailleurs souvent que pour calculer l’ordre des résultats, le PageRank n’est pas le seul critère.

    Ce n’est pas de ce PageRank que je parle dans le titre : je parle du Page Rank (ordre des résultats).

    RépondreRépondre
  9. Thomas SOUDAZ dit :

    comme je disais c’est du chipotage mais le PageRank tel qu’il est communément utilisé correspond à la petite barre verte et pas à l’ordre des résultats.

    Le PageRank correspond à l’indice de popularité d’une page, il faut donc le dissocier de l’indice de pertinence calculé pour une page par rapport à une requête en particulier, c’est cette note de pertinence qui détermine in fine l’ordre des résultats (même si le PR fait bien sur parti de la note globale).

    RépondreRépondre
  10. Louis dit :

    @Thomas SOUDAZ: Oui oui je suis d’accord avec toi. C’est moi qui est fait l’erreur de mettre PageRank dans mon titre, mais celui-ci étant déjà très long, je me disais que c’était le meilleur compromis pour que ce soit représentatif de l’article tout en n’étant pas trop long.

    RépondreRépondre
  11. Google a rajouté la rapidité comme critère. C’est très bien.

    Les site rapide son des sites agréables d’utilisation, ergonomiques. Pour en savoir plus, lisez cet article :
    http://blog.pingwy.com/2011/02/comment-ameliorer-la-rapidite-et-lergonomie-de-mon-site/

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *