Google Buzz devrait arriver dans les entreprises via Google Apps

Donnez votre avis !
Share

Un dirigeant de Google a annoncé à des dirigeants de services publics hier qu’ils espéraient mettre en place Google Buzz dans leurs compte Gmail d’entreprises, d’ici un délais de quelques mois. Il faut bien noter qu’il s’agit là de la première déclaration sur l’entrée de Google Buzz en entreprise depuis sa sortie il y a de cela maintenant plus d’un mois. Cette annonce fait par ailleurs suite à la vérification auprès des utilisateurs de Google Buzz que celui-ci corresponde bien à leur besoins.

Sur la page d’accueil de Google Buzz, on note que les paramètres de confidentialité du partage viennent tout en haut de la liste.

Cet outil est conçu directement dans Gmail, et y intègre un flux instantané d’information. A son lancement, ce service avait été largement critiqué par des utilisateurs qui trouvaient que les informations de leur compte mail étaient trop largement divulguées. Il est vrai qu’à sa sortie, ces paramètres n’avaient pas vraiment été pris en compte (notamment car Google avait testé Buzz en interne avant sa sortie, donc dans un milieu professionnel, et l’avait ensuite sortit pour le grand public, où Buzz était alors utilisé dans un cadre beaucoup plus personnel), ainsi Google a répondu à ces critiques en améliorant et facilitant l’accès à ces réglages. Le résultat a été qu’en seulement 4 jours, les règles de confidentialités avaient été modifiées et des autosuggestions étaient mises en place.

D’après Mike Bradshaw, qui est un des directeurs de zones responsable des ventes, les problèmes liés à la confidentialité sur Google Buzz ont été réglé définitivement. Il a aussi insisté sur le fait que Google Buzz a eu a subir une mauvaise presse de la part des médias, alors que les problèmes ont été traités très rapidement. On peut en effet présenter les soucis rencontrés par Google Buzz de cette façon, mais on peut aussi se pencher sur les problèmes structuraux que l’outil rencontre.

La question de la confidentialité des données est la première chose à laquelle les services publics sont attentifs, ainsi que la façon dont les informations sont protégées sur le « cloud computing environment ». Or les problèmes rencontrés par Google Buzz a ses débuts n’ont fait que renforcer cette inquiétude, et ralentir l’adoption de ce service par les entreprises.

Cependant Google devrait faire preuve de plus de pédagogie auprès des entreprises, et non pas se contenter d’incriminer les médias, afin de la rassurer sur les aspects de confidentialité.

Ce billet est une traduction personnelle d’un billet paru sur ReadWriteWeb.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *