Air France aura un TGV en 2010 pour concurrencer la SNCF

[ 1 ] Commentaire
Share

Dès 2010, Air France fera rouler ses premiers TGV, afin de mettre un terme à la sérieuse concurrence que lui fait la SNCF pour l’instant. Air France a signé un partenariat avec Véolia Transport, afin de rendre réalisable ce projet à priori complètement fou.

L’information a été publiée pour la première fois hier, dans le journal Le Parisien/Aujourd’hui en France, où l’article expliquait : « une filiale commune dès le 15 septembre prochain sera mis en place, afin de préparer le lancement de TGV privés, concurrents de ceux de la SNCF, dès que les liaisons internationales de voyageurs seront ouvertes à la concurrence. »

Mais ça n’est pas tout : Air France a par ailleurs établi un certain nombre de contacts chez Alstom (constructeur des TGV actuels) pour acheter des rames d’AGV (Automotrice à grande vitesse) qui peuvent circuler jusqu’à 350 km/h.

Selon un porte parole d’Air France, la date du 15 septembre est pour l’instant :« inconnue dans l’agenda d’Air France. » , tout en confirmant malgré tout le partenariat avec Veolia Transport.

Le transport ferroviaire sera-t-il la bouffée d’air frais du transport aérien ?

Même si Air France et KLM ont mis en place une répercussion des fluctuations du prix du baril du pétrole sur le prix des billets d’avion, le transport aérien subit de plein fouet la mauvaise conjoncture économique. Air France a annoncé « prendre acte de la déconfiture de l’aérien sur des trajets de moins de trois heures », afin de se donner une marche de réflexion quant à l’avenir de la compagnie sur les courts trajets.

Il faut rappeler que l’alternative ferroviaire, en plus d’être viable économiquement, permettra de réduire très sensiblement le total des émissions de CO2 de la compagnie française, et de la même façon de montrer au grand public qu’elle est une entreprise responsable et en partie écologique (comme Google avec les ferme hydroéléctriques offshore).

Tout le monde n’est pas pour autant heureux. A commencer par la SNCF, qui voit d’un très mauvais œil l’ouverture à la concurrence du trafic ferroviaire.

[Photo]

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *