Google prévoit d’être écologique pour la consommation électrique de ses serveurs

[ 7 ] Commentaires
Share

Bouées hydroélectriques offshores : Google invente les serveurs écologiques

C’est une bien bonne nouvelle que nous venons d’apprendre : Google a breveté un système d’alimentation électrique pour ses serveurs qui utiliserait la force des vagues de l’océan.
En gros : grâce à des bouées d’une grande taille, à des serveurs entreposés sur un bateau (un bateau-data-center), on pourra produire l’électricité nécessaire à alimenter le fonctionnement de ces serveurs, ainsi qu’à les refroidir (là, c’est directement l’eau de mer qui pourrait être utilisée).

Évidemment, je ne crois pas qu’il soit envisagé d’envoyer de l’eau salée dans les ordinateurs, mais on peut facilement imaginer que le système de water-cooling (refroidissement par eau) des ordinateurs soit lui-même refroidit par l’eau de mer. Cela suffirait.

Un pas en avant pour l’écologie et le marketing

Cette initiative de Google est une très bonne pour eux, d’abord parce qu’elle montre au monde que Google est respectueux de l’environnement (ce qui a pour but de laisser penser que la firme est également respectueuse de ses clients et de leur vie privée), mais sur un autre plan, on peut également se dire que c’est très bonne nouvelle, car si une aussi grosse entreprise que Google investit dans l’écologie, ce sera une preuve de plus que le respect de la planète ne va pas à l’encontre de la compétitivité. Bref : Si Google fait un pas en avant, ce sont des millions d’entreprises, auparavant frileuses, qui n’hésiterons plus à franchir le cap des énergies vertes. Ce sera donc un formidable bond en avant pour l’écologie.
Ci dessous, une vidéo démonstrative des bouées génératrices d’énergie.

[Source]

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter ce site.

Vous serez peut-être intéressé :

7 commentaires sur ce billet

  1. Erwan dit :

    La première question qui me vient à l’esprit, c’est comment le signal est transmis depuis et vers le bateau? Je vois difficilement un câble être remorqué par le bateau, donc du coup ça doit être une techno sans-fil, mais il me semblai que les temps de latence étaient bien trop important pour cela non?

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Erwan: Attention, c’est juste l’alimentation qui est gérée en mer. Les serveurs, eux, ne sont pas derrière le bateau !

    Ce dont je parle (le watercooling) se fait déjà, mais pas en haute mer. OVH le fait dans ses serveurs à Roubaix.

    RépondreRépondre
  3. Erwan dit :

    Bah tu dis bien au 2e paragraphe que les serveurs sont sur le bateau non?

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    @Erwan: oui c’est ce que je dis mais c’était une extrapolation de ma part. En fait, l’idée de Google, c’est de dire que leurs serveurs sont écologiques parce que l’énergie utilisée pour les faire fonctionner est produite de façon écologique, ou avec des énergies renouvelables.

    RépondreRépondre
  5. Erwan dit :

    Ok, je comprend mieux^^

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *