A propos de l’interprétation des mails dans Gmail

[ 1 ] Commentaire
Share

J’ai écris à l’instant un mail sur l’interprétation des mails au format HTML par Gmail, et je me dis qu’il pourrait être une bonne chose de partager les conclusion que j’ai écrites dedans. Je rappelle que tout cela provient de l’expérience que j’en ai eu, donc il n’y a rien de théorique là-dedans, juste du « constaté ».

Voilà ce que j’ai écris à mon correspondant :

Quand j’envoie un mail en HTML en utilisant le SMTP de Google, Google vire les liens du HTML (mais laisse apparaitre en bleu ceux-ci), ainsi que certains autres trucs tels que les = dans les URLs (???).

Quand j’utilise la fonction mail() de PHP pour envoyer le mail, là je n’ai plus de problème, Gmail affiche correctement le mail (mais il remplace toutes les URLs des liens présent dans le mail par des URLs Google qui font une redirection a priori correcte vers la bonne URL).

Pour le reste, je ne suis pas au courant des performances de la fonction mail(), mais j’imagine qu’un serveur de mail « propre » serait un peu mieux que cette solution (que je considère comme précaire même si suffisante), notamment en terme de rapidité d’envoi des mail (mais je le répète, je n’y connais quasiment rien).

Pour ce qui est de l’interprétation hasardeuse (ou pour le moins bizarre) du HTML par Gmail, j’imagine que c’est un choix (pour la sécurité) de leur part. Notez bien également que quand je parle d’interprétation par Gmail, c’est vraiment de l’interprétation : à chaque fois, quand je lui demande d’afficher la source du mail, il me ressort le mail exactement comme je lui ai envoyé (ce qui est la moindre des choses, vous me direz), et c’est donc bien l’affichage qu’il en fait qui opère cette « transformation ».

Bon, par contre, si vous êtes plus au courant que moi sur les sujets abordés ici, je suis preneurs de vos enseignements (ou de bons liens).

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. 4barbes dit :

    En fait , j’ai le même problème. Gmail est un vrai mixeur à HTML et CSS et je défie pas mal de développeurs de trouver la logique interne de l’antispammeur de Gmail.

    Pour info, le CSS outline c’est à dire bien proprement sorti et distingué du html
    par in syle/css mais à l’intérieur du mail n’est pas du tout pris en charge par Gmail.

    un genre de
    .header
    {
    }
    Il faut donc produire un code sale et difficile à relire
    type

    <p style="margin=0"

    Mais il reste encore des bugs et difficile de comprendre pourquoi gmail intérerpète certaines focntions simples en iframe et en loop à n'en plus finir.

    C'est ce qui fait sans doute l'efficacité de gmail et le auchemar des marketeurs…

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *